+32471661184 info@clicairport.be

Madagascar a toujours été une destination à privilégier pour les passionnés de découvertes naturelles. La Grande Île est en effet un écrin de trésors qui valent tout à fait le détour. Des sites naturels époustouflants sont notamment à découvrir sur place. Le patrimoine naturel du pays présente de nombreux sujets qui combleront tout à fait la soif d’observation des vacanciers. Parmi les endroits naturels les plus incontournables, en voici trois à inscrire absolument dans un circuit à Madagascar.

Le parc de l’Isalo

Les vacanciers qui souhaitent profiter d’un dépaysement durant un séjour à l’étranger auront tout intérêt à opter pour une escapade sur le territoire malgache. En fait, le pays propose de nombreuses perspectives de découvertes hors du commun. Le patrimoine naturel malgache est réputé à travers le monde pour ses diverses richesses qui sont pour la plupart, à rencontrer exclusivement dans les contrées de la Grande Île.

Le parc national de l’Isalo qui s’inscrit dans la majorité des circuits de voyage à Madagascar présente entre autres des spécificités qui captiveront très certainement les passionnés de nature. Doté d’un cadre digne des plus célèbres films de western, le parc en question présente une biodiversité intrigante. Sa visite est notamment proposée par Marco Vasco Madagascar. Les voyageurs pourront y observer une faune et une flore, caractéristique des régions arides.

Toutefois, il est possible pour les visiteurs du parc de s’accorder une parenthèse rafraîchissante au sein du parc national, grâce aux piscines naturelles qui sont à trouver sur place. Ces merveilles de la nature malgache offrent l’opportunité aux visiteurs du parc national d’Isalo de s’accorder une baignade bien méritée après une randonnée sous le soleil.

La forêt primaire de Marojejy

La forêt primaire de Marojejy se situe plus précisément dans le nord-est de la Grande, île, dans la région Sava. Le site est surtout réputé pour sa grande richesse en matière d’espèce végétale. La forêt primaire de Marojejy en question est en effet un véritable petit coin de paradis pour les passionnés de botaniques. On dénombre pas moins de 2 500 espèces de plantes dans l’enceinte de la forêt.

Par ailleurs, une faune importante composée de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques, mais aussi des fameux lémuriens de Madagascar. La forêt primaire de Marojejy est en somme l’endroit idéal pour faire de l’écotourisme dans la Grande Île. Ceux et celles qui apprécient également les sports en plein air, seront ravis de constater que Marojejy leur propose de belles séances de trekking , et aussi de rafting.

Le parc national de Masoala

Toujours dans la partie nord-est de Madagascar, le parc national de Masoala est également un lieu incontournable pour une découverte des merveilles naturelles de cette destination. Le site est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le parc comporte entre autres deux parties distinctes. D’une part, on a la partie terrestre qui s’étend sur environ 2 300 km² de superficie. Cette partie abrite notamment une bonne part du patrimoine végétal de tout le pays.

La faune des lieux reste aussi un bon sujet de découverte pour les visiteurs du parc national de Masoala. On y trouve par exemple des espèces rares comme le vari roux, la grenouille tomate ou encore le fameux aye-aye. D’une autre part, le parc national de Masola est notamment composé d’une zone marine qui couvre une surface de 100 km². Cette zone constitue le plus important site marin de Madagascar et est peuplée de mangroves et aussi de marécages.